Partenaire de route ~ [Pv Shirin]




 :: Contrée d'Aziel :: Campagnes d'Aziel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partenaire de route ~ [Pv Shirin]

Messager
Messager


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
17.09.18 20:04

Partenaire de route
La nuit commence à tomber, signe qu’il est l’heure pour moi de trouver un endroit où dormir. Cela fait plusieurs heures que j’arpente les petites routes de campagnes, direction Anthipre. Sac sur le dos, c’est la première mission en dehors d’Esram que mon maître m’attribue – bien que je me sois déjà rendue plusieurs fois dans cette ville. Je suis toujours impressionnée par cette ville pour sa modernité, il y a toujours des choses à y découvrir.Donc autant dire que cette mission m’enthousiasme énormément, autant pour le fait que ça soit ma première mission en solitaire hors des murs d’Esram que parce que le lieu d’expédition soit à Anthipre. J’ai donc très hâte d’y être ! Mais pour le moment, le soleil se couche et je suis obligée de m’arrêter -il me faudra de toute façon plusieurs jours pour atteindre mon point d’arrivé - fort heureusement, un petit village se dresse non loin de là. J’accélère le pas dans sa direction avant que l’obscurité ne tombe complètement, – ce serait mentir de dire que marcher seule dans la nuit me rassure - espérant y trouver un endroit où dormir.Heureusement, une auberge m’attend à l’entrée du village ! Un peu de repos me fera le plus grand bien.Mais d’abord, il faut manger ! Mon ventre m’envois des signes depuis une bonne heure maintenant, il n’est pas très content. Je commande donc un bon plat de viande et m’assoit à une table. Et j’écoutes les différentes conversations – non non je ne suis pas curieuse ce n’est pas vrai-. Quand mon oreille s’attarde sur une discussion en particulier, incluant les termes « voyage » et « Anthipre ».Je me retourne vers les personnes concernées, pour y voir une femme à la chevelure brune – que j’identifie comme la personne ayant prononcé les termes qui ont attiré mon attention- et discuter avec le tavernier.Et une idée germe dans mon esprit. Quitte à aller dans la même direction, autant le faire ensemble. Alors je me dirige vers la femme maintenant seule, toute souriante et sans me poser la question de savoir si je pouvais la gêner, et pose mes mains sur la table pour attirer son attention.

- Eh ! J’ai entendu que tu te dirigeais à Anthipre, où je vais également en tant que coursière. C’est plus marrant de voyager à plusieurs, et je serais rassurée d’avoir une aînée à mes côtés, ça vous dit qu’on fasse le chemin ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Le Monde
Le Monde


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
19.09.18 21:59

1. Où il est beaucoup question de tantomas.

La jeune femme, pour une fois, était de bonne humeur. L'auberge où elle avait décidé de faire halte était propre, la nourriture plus que correcte, et elle avait même pu se laver. Pour l'heure, elle était occupée à batailler avec un gigantesque plat de tantomas assaisonnées.Depuis son assiette, les fruits la défiaient avec témérité, refusant de capituler devant son appétit vorace. Chacun, une fois englouti, semblait remplacé par un autre tout aussi juteux ; quelque part, elle commençait à regretter d'avoir insisté pour obtenir une assiette si fournie.

Au cours des dernières semaines, elle avait passé l'essentiel de son temps à errer dans la région d'Esram, fourrageant pour survire et dormant à la belle étoile. Pour un soldat, ce n'était pas un style de vie difficile à adopter : juste un peu salissant, et plutôt ennuyeux. Cela ne l'avait pas empêchée de le faire ; et cela n'avait pas non plus empêché l'aubergiste de lui tenir la jambe durant des heures.

Il semblait vouloir tout savoir à son propos. Comment s'appelait-elle ? D'où venait-elle ? Où se rendait-elle ? Et, bien plus important, qu'aimait-elle dans la vie ? Elle soupçonnait le jeune homme d'être intéressé par quelque chose de plus que son nom et ses activités. Pour être tout à fait honnête, cela commençait à devenir dérangeant. Aussi avait-elle décidé de se concentrer sur sa nourriture en attendant d'avoir inventé une excuse miraculeuse pour l'éloigner un peu.

La providence se manifesta sous une forme à laquelle elle ne s'attendait pas. Alors que l'aubergiste venait de se lancer dans une tirade qui tendait à l'hagiographie – « Et vous ai-je dit comme les tantomas sont difficiles à… heureusement j'ai trouvé une manière de… », et que Shirin commençait à imaginer des manières novatrices et ludiques de torturer les gens à base de légumes verts, une jeune fille s'approcha de sa table avec la discrétion d'un fiellon énervé.

La gamine devait avoir dix ans de moins qu'elle ; dotée un visage si souriant qu'il devenait difficile de voir autre chose que des dents. Elle pétillait littéralement, si bien qu'il était difficile de l'imaginer rester au sol ; il y allait forcément y avoir un moment où ses pieds allaient décoller du plancher…

Mais elle n'eut pas le temps de réfléchir à de bêtes considérations logiques. La petite, entraînée par son élan, lâcha d'un bloc : « Eh ! J'ai entendu que tu te dirigeais à Anthipre, où je vais également en tant que coursière. C'est plus marrant de voyager à plusieurs, et je serais rassurée d'avoir une aînée à mes côtés, ça vous dit qu'on fasse le chemin ensemble ? »

Le temps sembla comme en suspendu. L'aubergiste battit en retraite devant l'impromptu de la situation. Shirin, ayant épuisé ses réserves de « euh- » et de « … je- », resta coite, les yeux rivés sur l'enfant rayonnante. Elle ressemblait à un soleil miniature. Son cerveau tournait à plein régime, essayant d'assembler les mots en quelque chose qui puisse faire sens. Enfin, elle répondit lentement :

« Je suis pas messagère, petite. Tu abordes souvent des inconnues quand tu voyages, ou est-ce que c'est un nouveau genre d'arnaque ? »

Une fois sa réplique décochée avec toute la désinvolture qu'elle était capable d'invoquer, elle retourna à son repas. Avec un peu de chance, la petite se désintéresserait d'elle. Sinon… elle n'avait aucune idée de quoi faire.

Mais tout de même… comment faisait-elle pour ne pas s'envoler ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Messager
Messager


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
21.09.18 19:12

Partenaire de route
Les nombreux signes d’hésitation de la dame après mon invitation suivi d’un long moment de silence était assez inattendue et m’en fit tomber les bras. Est-ce que j’avais dis quelque chose de mal ? Est-ce ma proposition était bizarre ? Peut être que c’était mal perçu d’aborder les inconnus ainsi ? Et puis j’ai l’impression d’avoir interrompu une conversation importante, peut être que ça l’a énervée ?
Ou peut être que la dame était muette ! Ah ba non, elle aurait pas pu lâcher un euh dans ce cas, hummmm…

- Je suis pas messagère, petite. Tu abordes souvent des inconnues quand tu voyages, ou est-ce que c'est un nouveau genre d'arnaque ?


Une arnaque ?! Oh mince, elle doit croire que je suis envoyée par quelqu’un pour lui extirper de l’argent ou un truc du genre ! J’ai l’air si suspecte que ça ?  Quelle idiote je fais, pourquoi je n’y ai pas pensé ! Euh vite, faut que je la rassure !

- Euh mais non j’suis pas une arnaqueuse ! Mon visage devient tout rouge à la fois de honte mais aussi de détermination à lui montrer qu’elle se trompe. Euh, c’est juste parce que je trouve ça plus rigolo, tu vois, d’être à plusieurs ! Voix qui se fait plus basse. Enfin ça me plairait de faire un bout de voyage avec quelqu’un, peut importe si tu n’es pas messagère…Mais je suis pas une escroc...

Je me sens bête, pour le coup, si ça se trouve ma volonté de lui montrer qu’elle à faux va lui faire penser le contraire. Dire que je me faisais une joie de trouver un compagnon de route, c’est visiblement loupé, tristesse…
Revenir en haut Aller en bas
Le Monde
Le Monde


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
26.09.18 23:18

2. Où Shirin éprouve quelques difficultés.

Au grand désarroi de Shirin, la gamine, loin de sembler rebutée par son premier échec, s'entêta. Comment fallait-il faire, dans ces cas-là ? Se taire ? Regarder le mur ? N'ayant aucune idée de la manière dont elle devait s'y prendre, elle hésita un instant. Bien mal lui en prit, puisque l'enfant se précipita dans la brèche pour l'inonder une nouvelle fois de paroles :

« Euh, mais non j’suis pas une arnaqueuse ! C'est juste parce que je trouve plus rigolo, tu vois, d'être à plusieurs ! Enfin, ça me ferait plaisir de faire un bout de voyage avec quelqu'un, peu importe si tu n'es pas messagère… mais je ne suis pas une escroc… »

Shirin soupira. La petite disait sans doute vrai. Au fur et à mesure de sa réplique, la petite avait progressivement adopté une teinte pivoine ; elle semblait plus embarrassée qu'autre chose.

De toute évidence, il allait falloir mettre les points sur les « i », et vite : avec un peu de chance, elle comprendrait et s'en irait. La jeune femme soupesa ses mots avant d'ouvrir la bouche : le but du jeu était d'assembler une réponse la plus sincère possible.  La vérité, étrangement, avait tendance à rebuter les gens. Mais qu'est-ce qu'elle détestait devoir tout expliquer aux gens… enfin. Il allait falloir se faire violence, pour une fois.

« Tu sais, petite, commença-t-elle, c'est assez flatteur, tout ça ; venir me voir, me demander de te tenir compagnie… mais il y a plusieurs choses. »

Elle brandit son index.

Premièrement, je ne te connais pas. Et tu ne me connais pas. Ça veut dire que je pourrais être quelqu'un de détestable et que tu n'es pas au courant ; ça veut dire que tu pourrais être quelqu'un de détestable et que je ne suis pas au courant. »

Le majeur suivit.

Deuxièmement. Je ne cherche pas de compagne de route. »

Shirin marqua une pause, regardant la petite dans les yeux. Elle prit une grande inspiration et leva son annulaire. Celui-là allait être plus difficile que les autres.

Troisièmement… tu sais, petite, je ne voyage pas seule pour rien. Je ne vais pas jouer la carte de la mystérieuse étrangère, parce que tu m'as l'air sympathique, mais… je ne suis pas quelqu'un que tu veux côtoyer. Pas vraiment. Je… »

Sa voix se brisa alors que quelque chose tentait de remonter à la surface. Et les gens se demandaient toujours pourquoi elle parlait peu d'elle-même... mais c'était toujours ce qu'ils voulaient. Toujours. Elle baissa les yeux, puis referma la main et se mordit l'index sans réfléchir. S'efforçant de revenir au calme. Au bout d'un certain temps, lorsque la douleur devint trop grande, elle regarda à nouveau la jeune fille comme si elle venait de la remarquer pour la première fois. Parler autant l'avait épuisée. Elle mesura à nouveau ses options, un instant, avant de trouver une conclusion satisfaisante.

… Ça suffit. Je ne suis pas quelqu'un d'intéressant, tu comprends ? Et je ne veux pas voyager avec toi, petite. Mais si tu veux, je veux bien partager la table pour ce soir. Si tu veux. »

Elle en avait trop dit, beaucoup trop dit. La gamine allait sans doute la bombarder de questions. Cependant, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas discuté avec un être humain avenant. De mauvaise grâce, elle se prépara à se prêter au jeu.

Elle allait le regretter, n'est-ce pas ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Messager
Messager


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
01.10.18 13:25

Partenaire de route
Long soupir en guise de réponse à ma longue tirade. Zut, c’est définitivement loupée pour la compagnie, tristesse. Mais elle à probablement raison de se méfier, après tout une gamine qui vient t’aborder sans crier gare pour un motif aussi original, je peux comprendre ses craintes, probablement…

Aaaah… je vais devoir continuer le voyage seule, j’aimerais bien qu’Ellen soit la enfaite. Mais non ressaisis toi Regina, t’es une grande maintenant ! Je peux pas toujours compter sur ma sœur et sur les autres, je dois me débrouiller toute seule.

- Tu sais, petite, c'est assez flatteur, tout ça ; venir me voir, me demander de te tenir compagnie… mais il y a plusieurs choses.
Premièrement, je ne te connais pas. Et tu ne me connais pas. Ça veut dire que je pourrais être quelqu'un de détestable et que tu n'es pas au courant ; ça veut dire que tu pourrais être quelqu'un de détestable et que je ne suis pas au courant


Clignement des yeux. Quelqu’un de détestable ? Ça m’étonne elle a l’air gentille ! Oui je sais, je ne devrais pas me fier à ça, on me le dit assez souvent, mais j’ai du mal à l’imaginer me faire du mal enfaite ! Après, je parle beaucoup trop il parait, ça fait surement de moi une personne énervante, peut-être ? Aaah je comprends qu’on ne veut pas de moi comme compagnon alors ! Je dois être agaçante…

– Deuxièmement. Je ne cherche pas de compagne de route.

Oh d’accord, c’est clair comme ça, je ne devrais pas importuner les gens de la sorte, faut que j’apprenne que tout le monde ne cherche pas la compagnie comme moi.

– Troisièmement… tu sais, petite, je ne voyage pas seule pour rien. Je ne vais pas jouer la carte de la mystérieuse étrangère, parce que tu m'as l'air sympathique, mais… je ne suis pas quelqu'un que tu veux côtoyer. Pas vraiment. Je…

Pas quelqu’un que je veux cotoyer ? Mais euh, pourquoi elle se dénigre comme ça ? Moi je veux bien cotoyer tout le monde. Humpft. Elle à l’air de vouloir cacher quelque chose en tout cas, je vais pas insister sur ça, je suis une gamine elle va probablement pas m’en parler.
Mais elle à l’air perdue dans ses pensées, elle va finir par se faire mal à se mordre le doigt comme ça, faut peut être que je dise quelque chose ?

- Mais eu….

– … Ça suffit. Je ne suis pas quelqu'un d'intéressant, tu comprends ? Et je ne veux pas voyager avec toi, petite. Mais si tu veux, je veux bien partager la table pour ce soir. Si tu veux.

Oh ! Oui une partenaire de repas, c’est bien aussi ! Je retrouve de mon tonus et m’asseois à la table sans demander mon reste.

- Vous êtes une méchante dame alors ? Comment on peut ne pas être interessante ? Moi tout m’intéresse, les gens, la nourriture, la faune, la flore, tout ! J’aime bien faire la connaissance de nouvelle personne et autre ! Qu’est ce que tu manges ? Ca a l’air bon !  Tu viens d’où enfaite ? Et si t’es pas coursière, tu es quoi ?

Oublies pas de la laisser répondre, Régina.

- Oh enfaite, je m’appelle Régina ! Enchantée !

Et je met à manger avec intérêt  mon morceau de viande fraichement arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Le Monde
Le Monde


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
02.10.18 17:03

3. Où il est de nouveau question de légumes.

Le regret, en effet, ne se fit pas attendre le moins du monde. La petite avait des allures de machine implacable ; comment disait-on, déjà ? De locémotive ? En tous cas elle parlait beaucoup.

« Vous êtes une méchante dame alors ? Comment on ne peut pas être intéressante ? Moi tout m'intéresse, les gens, la nourriture, la faune…

Elle continua ainsi un certain temps. Avant d'avoir pu seulement ouvrir la bouche, Shirin fut bousculée par une telle avalanche de questions qu'elle manqua plusieurs fois, exaspérée, de s'effondrer tête la première dans ses légumes. Elle aurait eu l'air ridicule, mais la distraction aurait peut-être été suffisante pour lui permettre de s'enfuir. Réduite à l'impuissance, ses interjections se heurtant au rempart de paroles de sa voisine de table, elle décida de se murer dans un silence morose en attendant que le train passe.

Et il passa, étrangement rapidement compte tenu de la quantité de mots employés ; cela avait sans doute une ou deux choses à voir avec des histoires de débit de parole, se dit-elle. La gamine acheva sa tirade aussi abruptement qu'elle l'avait commencée :

« … Oh, au fait, je m'appelle Régina ! Enchantée !

Ravie de te connaître. Je peux répondre, maintenant ? »

Par où commencer…

Je m'appelle Shirin. Shirin Dara. Non, je ne suis pas méchante, et non, je ne suis pas intéressante. C'est comme ça. »

Un petit silence. Quoi d'autre ? Ah, oui. Inventer quelque chose…

Je… voyage. Par-ci par-là. Je suis… je suis désœuvrée. Je suppose. »

Bravo, Shirin ! Quel belle esquive ! Dans sa tête, une flopée de versions miniatures de la jeune femme se mirent à applaudir sous autant de feux d'artifices bariolés. Gênée, elle décida d'embrayer :

Et… je mange… des tantomas. Plein de tantomas. Voilà. Rouge. Sucré-salé. Tantoma. Ouaip. Des… tantomas. Sûr. »

Elle rougit légèrement et se détourna de la petite, laissant flotter un silence dérangeant. Les applaudissements redoublèrent. Toutes mes félicitations, moi ; tu es tellement douée ; tu sais, tu devrais te taire ; ce serait beaucoup plus simple ; tu vas réussir à lui faire peur, si ce n'est pas déjà fait, très malin, très très fin…  

Et sinon, tu… tu as dit que tu aimais les animaux ? »

Et un million de Shirin se frappèrent le front en même temps.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Messager
Messager


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]
17.10.18 10:57

Régina Forsans a écrit:
Partenaire de route
– Ravie de te connaître. Je peux répondre, maintenant ?


Oh mince, j’ai encore du trop parler sans lui laisser le temps de répondre. D’accord, je la laisse parler maintenant, faut que j’arrêtes d’être enthousiaste, si c’est pour pas laisser la personne en face réagir à mes interrogations c’est inutile.

Mais vu qu’elle s’apprête à parler, je sors mon petit carnet de note, dans lequel je note toujours toutes les informations que me donne mes nouvelles rencontres, juste pour m’en rappeler. Parce que je trouve ça intéressant, les récits des autres ! Alors j’écrit tout ce que Shirin m’indique, je mets même un point d’interrogation au terme « désœuvrée », il faudra que je demande la signification plus tard. Parce que je suppose que ça ne signifie pas qu’elle n’est pas une œuvre.

Je fais rapidement un plat des tantomas que la brune mange, alors qu’un silence s’installe après la description de son repas.

- Oh, t’as l’air d’aimer ça, les tantomas !

C’est noté en gros et surligné.
Un nouveau plat à demander à Ellen.
Même si j’ai des étoiles dans les yeux quand je les posent sur le plat de Shirin, ça à l’air trop bon

- Et sinon, tu… tu as dit que tu aimais les animaux ?

Mon visage s’illumine de nouveau. Les animaux !

- Oh, oui ! J’adore ! Pouvoir les explorer dans leurs milieux naturels, je peux le faire pendant des heures c’est tellement fascinants ! Et je dessine tout, tiens regarde !

Je lui tends mon carnet pour lui montrer mes dessins, qui sont plus des ébauches qu’autres choses.

- C’est pour ça que j’aimes bien voyager, pour rencontrer des gens, mais aussi pour prendre le temps de découvrir des animaux que je ne connais pas, et la flore aussi ! Toi pourquoi tu voyages ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


 Partenaire de route ~ [Pv Shirin] Empty
(#) Re: Partenaire de route ~ [Pv Shirin]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



Sauter vers:
 :: Contrée d'Aziel :: Campagnes d'Aziel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas