:: Aziel :: Anthipre :: ✦ Les résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tea party / Ehléa

(#) Tea party / Ehléa
11.10.18 11:35




Tea party

My voice is shaking
Need you to know who I am
Don't wanna waste it
But I don't know if I can
I'm feeling naked
I just need you to see
What I've been keeping
Living half underneath


Cela faisait maintenant une petite semaine que la Fête de l’Armistice a eu lieu. Véritable désastre et encore, je pèse mes mots. Je pense pourtant que tout avait bien commencé. L’administration de la Ville avait tout prévu pour divertir le peuple. De la décoration, aux plats et au spectacle. Tout commença avec un gâteau empoisonné. Puis avec une démonstration assez triste de certains chevaliers. J’imaginais que tous étaient aussi nobles et élégants que Juliette. Il n’en est rien !

Quoi qu’il en soit, le fait est que la fête fut sabotée. Quel fou le serait assez pour oser salir une fête commérant la paix ? Comment peut-on aspirer à un retour du carnage ? Quel plaisir sadique peut-on éprouver à voir la peur et la mort ? Je n’en sais rien. D’autant plus que pour le moment, nous avons fort peu d’indices probant. J’ai moi-même essayé de glaner quelques informations, mais j’ai fait chou blanc jusqu’à présent. Alors pour ne plus y penser, du moins essayer, je joue quelques notes de piano.

Un léger soupir s’échappe de mes lèvres alors qu’on entre dans la salle de musique. « Votre invité est arrivée, Dame Colette. » Je me lève, passant négligemment une main sur ma petite robe bleue. « Très bien. Menez-là au petit salon. Nous y prendrons le thé. » A ces mots, je me dirige moi-même vers ladite pièce. Voilà qui me changera les idées. Du moins pour un temps. Bientôt, entre Ehléa. Je m’approche, un sourire aux lèvres. « Bonjour Ehléa ! Je suis heureuse que vous ayez pu venir. Je vous en prie. Asseyez-vous. » dis-je en l’invitant à prendre place dans un fauteuil.

Prenant à mon tour place dans le fauteuil en vis-à-vis de mon invitée. « J’avoue avoir eu peur de vous voir décliner mon invitation. » Ou plus exactement, que son père le fasse à sa place ! Il est de renommée que je ne suis pas la plus protocolaire des nobles. Cela en amuse certains. D’autres non. Son père fait partie de ces derniers. Le modèle parfait de l’aristocratie d’un autre temps. Ne laissant sortir sa fille que bien peu souvent.

Pauvre petite.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



Sauter vers:
 :: Aziel :: Anthipre :: ✦ Les résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas